logo campagne OPALS - Maroc Votez OPALS ; c’est comme si vous étiez au CCM

« Votez OPALS ; c’est comme si vous étiez au CCM »

 

VISITEZ NOTRE SITE WEB: www.opals.ma

 

 

A travers sa candidature aux élections, l’OPALS MAROC exprime son engagement et sa disponibilité pour contribuer à la réponse contre le VIH/Sida.

 

Représenter les acteurs associatifs dans l’instance de coordination CCM n’est pas perçu comme un prestige mais surtout et essentiellement comme une responsabilité et un engagement de donner appui à une réponse structurée et complémentaire.

 

L’importance d’une réponse globale et intégrée devant une problématique qui devient de plus en plus compliquée, résultant de l’interaction de plusieurs facteurs, économiques sociaux , cultuels …n’est plus à justifier .

 

L’OPALS aura le  grand plaisir de vous représenter au CCM  et s’engage à :

 

-       Contribuer à la mise en valeur des efforts consentis par la société civile en matière de lutte contre le VIH/Sida et autres domaines de développement

 

-       S’inspirer des valeurs associatives pour faire asseoir les principes d’une bonne gouvernance à savoir : la transparence, la responsabilité et le partage

 

-       Se concerter, en amont, avec tous les partenaires autour des questions stratégiques et relevant des attributions du CCM

 

-       Tenir informé de façon continue, les acteurs associatifs sur toutes les décisions prises

 

-       Etre le porte parole et la voie par laquelle les différents acteurs peuvent exprimer leurs doléances et leurs propositions

 

 

Pour une nouvelle force de proposition, nous comptons sur vous pour voter OPALS.

votez OPALS ,c'est comme si vous etiez au CCM

« Votez OPALS ; c’est comme si vous étiez au CCM »

 

L’organisation Panafricaine de Lutte contre le Sida (OPALS-Maroc) est une organisation à caractère  humanitaire ayant le statut d’association à but non lucratif. Créée en 1994 malgré l’environnement  hostile et résistant de l’époque, elle a été la première association marocaine à mener des actions de dépistage et de diagnostic en dehors des enceintes hospitalières dans son premier Centre de Traitement Ambulatoire (CTA) implanté dans un quartier populaire en 1997. L’inauguration de ce Centre, qui constitue une nouveauté dans le domaine de la lutte contre le sida au Maroc, ouvrira, par la suite, la voie à une spécificité marocaine dans le domaine de la riposte au sida au niveau de la région : Le dépistage est une affaire de la société civile  qui se pratique à l’extérieur des infrastructures publiques. Cette procédure courageuse et sage prônée par le ministère de tutelle a permis de surmonter plusieurs contraintes relatives à l’anonymat du test VIH.

 

La mise en place des Centres de Traitement Ambulatoire (CTA) au niveau des différentes régions du royaume a été une occasion pour susciter l’intérêt des différentes couches de la population pour demander soins et orientation.

 

Faisant partie du réseau OPALS-Internationale, qui regroupe des associations similaires dans plusieurs pays africains, l’OPALS-Maroc s’assigne comme objectif la lutte contre les IST- VIH-sida et la promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive en suivant trois volets qui ont toujours défini sa stratégie : La prévention, la prise en charge médicale, psychosociale et juridique des PVVIH et le plaidoyer. Grâce à son efficacité,  à ses actions de proximité et à son travail sur le terrain, OPALS a pu optimiser sa visibilité qui lui a valu la reconnaissance de l’utilité publique en 2002.

 

De part sa mission, l’OPALS MAROC agit par l’offre d’un paquet de services au profit des populations les plus exposées au risque d’infection au VIH. Cette offre se fait d’une manière directe par le biais des Centres de Traitement Ambulatoires (CTA). Ce paquet de services comprend :

 

·         L’information sur les IST-Sida et la Santé Sexuelle et Reproductive

·         La dotation en préservatif sur le terrain

·         L’orientation vers le CTA (consultations IST, dépistage VIH- VGA, information générale, dotation en préservatifs….)

·         L’orientation vers les autres structures départementales et dépendantes des ONG pour bénéficier de prestations répondant à leurs besoins

 

L’OPALS développe aussi des programmes de renforcement des capacités des acteurs de proximité permettant ainsi l’amélioration de la qualité des prestations

 

Le rayonnement de ces prestations au niveau national a été conduit d’une manière progressive et soutenue par la mise en place de structures CTA.

L’adoption  des OMD par la communauté internationale et l’engagement du Maroc dans ce sens a incité OPALS à élargir ses axes classiques d’intervention aux défis qu’imposent la réalisation des OMD particulièrement, l’ODM 5 qui envisage la garantie d’un accès aux services de la santé sexuelle et reproductive. Il s'agit pour OPALS d'offrir aux populations (particulièrement les jeunes et les femmes) une éducation à la santé reproductive capable d'enrayer le phénomène des grossesses précoces, qui entraînent souvent des complications pour la santé de la mère et de l'enfant, de mettre à leur disposition des services de planning familial afin de prendre en charge leurs besoins en matière de contraception et développer tous les autres aspects de la SSR (droit, genre, lutte contres les pratiques néfastes, etc..

Tenant compte que la nature de l’épidémie montre une tendance à la féminisation du VIH/sida, l’OPALS a décidé de renforcer ses actions envers les femmes, et à contribuer à la réalisation de l’ODM 3 : Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

 

Les efforts de décentralisation des activités de l’OPALS, ont été couronnés par la création de 19 sections dans les différentes régions du Royaume pour répondre aux besoins de la population en matière de prévention, de dépistage et de prise en charge psycho-sociale et juridique.

 

Son dynamisme au niveau national lui a permis de fédérer 30 associations autour du Réseau des ONG Marocaines pour la Lutte contre le sida (ROMS). Son engagement et sa détermination au niveau régional, lui ont valu  la qualité  de  membre du bureau administratif du RANAA (Regional Arab Network Against Aids) et le  titre de vice–président d’AFRICASO et membre actif du NANASO (North African Network of Aids Service Organisations) et MENHARA.

 

 

Le plaidoyer représente un axe important dans la stratégie de l’OPALS. Ainsi elle a entamé un large programme de plaidoyer auprès des journalistes, des parlementaires et des élues, et plus récemment avec le Syndicat National de la Presse Marocaine pour promouvoir la Santé Sexuelle et Reproductive.

 

Après 20 ans de travail auprès du grand public et des groupes les plus exposés au risque, l’OPALS a cumulé un savoir et un savoir-faire qu’elle partage avec d’autres ONG, surtout celles qui travaillent dans le domaine de la cause féminine et des droits de l’Homme. OPALS a été la 1ere ONG thématique sida qui a pu introduire les ONG féminines dans la lutte contre le sida en prenant les femmes comme groupe vulnérable à travers la signature d’une convention avec l’Association Démocratique des Femmes du Maroc.

 

1-2. Gouvernance

 

A l’échelle nationale, OPALS est dotée de deux instances de gestion dont l’une est stratégique et l’autre  exécutive. La première est représentée par le Bureau de l’Association composé des 7 membres élus pour une durée de 3 ans par l’Assemblée Générale parmi les adhérents.  Il compte un Président, un vice-président, un Secrétaire Général et son adjoint, un trésorier et son adjoint et un assesseur. Le Bureau veille à la bonne marche des activités de l’Association ; il prend les décisions, adopte les stratégies, gère les ressources  et il est tenu de mettre en œuvre les décisions de l’Assemblée Générale.

 

La seconde instance est représentée par la Direction Exécutive de l’Association qui comprend 12 personnes dont 6 contractuels recrutés par l’Association. Cette unité se compose d’un Directeur Exécutif, de coordinateur de programme, de chargé et d’assistant de projet en plus du personnel administratif et d’appui. Cette équipe est chargée de la mobilisation des ressources, de la gestion des programmes et des projets (élaboration, mise en œuvre, suivi, évaluation, etc.) et  de la gestion administrative et communication.La direction exécutive veille à la mise en œuvre des actions programmées par les sections selon les plans d’actions validées et les normes et les procédures convenues. Un suivi régulier et continu permet de contrôler les performances des plans d’action et la gestion financière ; les rapports programmatiques et financiers sont consolidés au niveau des sections par l’assistant de programme et/ou le point focal et acheminés dans les délais prévus vers le Responsable du S&E.

 

Il est à noter que l’association emploie, en fonction des disponibilités de fonds, du personnel à temps partiel (psychologue, conseiller juridique, Commissaire aux comptes, etc.).

 

1-3. Organigramme de l’OPALS

 

       
   
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grâce à l’appui financier du Ministère de la Santé, de l’INDH et du Conseil de la Ville  l’OPALS a pu acquérir une nouvelle structure,  opérationnelle depuis mi juin 2013, structure fonctionnant à 2 niveaux, le rez de chaussée abritant le CTA de Rabat où se déroulent les consultations IST et le dépistage HIV, les consultations dermatologiques, gynécologiques, le deuxième à l’étage, l’administration de l’OPALS abritant la présidence, la direction exécutive et l’unité de gestion financière.

 

La vision concernant la représentativité du secteur des associations qui interviennent dans le domaine du Sida et ou RDR

 

La révision de la composition de cette instance stratégique et de mise en œuvre n’est plus uniquement une exigence du FM mais aussi une condition incontournable pour la concertation et la complémentarité entre les différents acteurs afin que l’offre des prestations soit en rapport avec les besoins des populations clé et répondre aux exigences d’une prévention et prise en charge globale et combinée

 

Dans ce cadre,  l’OPALS, à travers cette note conceptuelle, exprime sa volonté et sa disponibilité à représenter le secteur associatif et donner appui à cette instance afin qu’elle puisse jouer, pleinement son rôle dans le développement d’une dynamique entre les différents acteurs.

 

L’OPALS pourra apporter aux ONG thématiques et non thématiques (ONG féminines, de droit, ….) une expérience de 20 ans en matière de formation, d’étude et de coordination… et de  mobilisation d’autres associations pour intégrer le VIH dans leur activités.

 

Les mécanismes à mettre en place pour le processus de concertation avec les associations qu’elle va représenter ;

   Tout d’abord il faut souligner que l’OPALS , une fois membre du CCM sera le représentant de toutes les associations et ne pourra en aucun cas soulever des questions ou émettre des propositions liées à son propre intérêt .

 

-          Utiliser tous les moyens de communication (mail, page face book…) et une réunion d’information et d’échange 1 fois par semestre ou plus si nous en avons les moyens.

-          Informer les ONG partenaires des nouvelles orientations et décisions prise au niveau de CCM

-          Recueillir les propositions des ONG et les transmettre aux membres du CCM